jeudi 19 janvier 2012

absinthe. page 76. La reine de la nuit

Marie-Josée a pris une assiette de raisins sur une table, avant de m'entraîner à l'écart. Un garçon barbu, vêtu d'un caleçon, s'est approché d'elle. Ils se sont retirés pour chuchoter, en me regardant de travers.
Assise sur un banc, j'ai mangé une poignée de
raisins. Elle est revevue s'asseoir à côté de moi. "Si vous désirez enlever vos vêtements, a-t-elle suggéré, faites donc." J'ai reniflé. "Vous désapprouvez cette odeur ?"
- Ca sent comme une locomotive.
- C'est du kif, vous voulez en fumer ?

- Non.
- Que voulez-vous ?

- Simplement rester assisse à côté de vous.
Ses yeux absinthe se sont à nouveau illuminés. Quelle merveille ! Sa compagnie m'électrisait !

Marc Behm, La Reine de la nuit, Crapule, 1989.
(traduction Nathalie Godard)


Marc Behm (1925-2007)
Acteur, puis scénariste et enfin la cinquantaine venue romancier. Ses romans noirs sont publiés notamment chez Rivages/Noir.


Annexes :
- on apprend tardivement sa mort à libé (article de Sabrina Champenois, plus de trois mois après son décès !)
- son CV et sa bibliographie sur le site de l'agent Catherine Winckelmuller
- 1 livre 1 jour (Olivier Barrot) à propos de Trouille publié en 1993
- Marc Behm raconte les origines de Mortelle Randonnée, d'abord scénario puis roman, puis adaptation au cinéma par Michel et Jacques Audiard pour Claude Miller (extraits de Carnets noirs, tome 2, La Huit Production, réalisation d'Olivier Bourbeillon)
- sa carrière sur le site 13eme rue

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire